Regards et témoinage d'enfants placés – Fremdplatzierungen damals und heute

Regards et témoignages d’enfants placés

Fremdplatzierungen damals und heute

Conclusion de la tournée après neuf ans



Depuis 2009, l'exposition a fait halte dans douze villes et a été vue par plus de 150'000 personnes, dont 820 classes d'écoles.
« Enfances volées » a permis de briser un tabou et a amené de nombreuses personnes touchées à s'exprimer publiquement. Les récits de vie des anciens enfants placés qui sont diffusés dans l'exposition ont ému les visiteurs et les médias. Elle a ainsi largement contribué à ce que le destin souvent tragique des enfants placés en famille et en institution soit mieux connu du grand public et que la Suisse commence à se pencher sur cette sombre page de son histoire. Au cours de près de 180 événements organisés en marge de l'exposition, un débat sur la question du placement extrafamilial d'enfants et d'adolescents hier et aujourd'hui a eu lieu. Plusieurs gouvernements cantonaux ont profité de cette plateforme pour demander pardon aux anciens enfants placés et pour annoncer des investigations dans leur canton.

Exposition itinérante



26.03.2009 - 5.11.2017


12 lieux et 150 000 visiteurs


en Suisse


Garçon à la coupe du bois. Foyer pour garçons, Oberbipp, canton de Berne, 1940.
Photo: Paul Senn, FFV, Kunstmuseum Bern, Dep. GKS.
© GKS.